Crunch

Technique de l’exercice :

Vous êtes allongé sur le dos, les jambes dites en crochet (genoux fléchis), les pieds largeur de hanches. Les mains posées derrière les oreilles avec les coudes écartés. Avant de commencer tout mouvement d’enroulement du dos, il faudra penser à rentrer le ventre ( aspirer le nombril), puis prendre une inspiration et expirer ( par la bouche lèvre pincée) en commençant le mouvement.

Ne forcez pas la flexion, elle doit-être de 30° approximativement. Plus vous allez remonter et plus vous ferez travailler les muscles fléchisseurs de la hanche.

À aucun moment, votre bas du dos ne doit complètement décoller du sol.

Muscles sollicités :

  • Principaux : grand droit ( Abdominaux)

L’exercice se ressent plus généralement au niveau de la partie supérieure du grand droit ( partie sternale), mais théoriquement l’enroulement du dos vous permet de travailler également la partie basse ( mais la sensation de travail s’en ressent moins).

Le transverse interviendra également si vous vous appliquez à essayer de rentrer le ventre pendant tout le déroulement de l’exercice.

Intérêt des crunchs

Le crunch est l’exercice le plus connu pour exercer ces abdominaux. Sa simplicité d’exécution et l’absence de besoin matériel y sont pour beaucoup.

Variantes des crunchs

L’exercice peut s’effectuer avec les hanches fléchies à 90 degrés :

Ou sur un banc décliné :

Enfin, il peut aussi être effectué en se lestant afin d’accroître encore plus la difficulté (les poids se mettant généralement derrière la tête).

Pour finir, l’exercice peut aussi être facilité en changement le placement des mains (dans l’ordre de facilité : bras tendus devant soi, mains croisées sur le torse, mains derrière la tête, bras tendus derrière la tête).

Danger/contre-indication aux crunchs

Si les consignes d’exécution sont bien respectées, il n’existe aucun réel risque. Mais il est toujours bon de veiller à ce que votre ventre soit rentré tout le long de l’exercice et de ne pas remonter trop haut le buste sous peine de faire travailler les muscles fléchisseurs de la hanche ( risque de douleurs au niveau du dos).