Etirement du Petit Pectoral 

Le petit pectoral qui se situe sous le grand pectoral

Fiche technique sur l’étirement du Petit pectoral :

Vous êtes debout à côté d’une poutre (un demi-bras de séparation), une barre… Pieds parallèles, les genoux légèrement fléchis. Vous effectuez une élévation latérale d’un de vos bras (votre paume de main se retrouvera de face), jusqu’à la hauteur d’épaule.

Arrivée à hauteur d’épaule, vous effectuerez une flexion à 90° de votre coude pour former un angle droit. Posez l’avant-bras et le coude sur la surface de contact et effectuez en même temps un léger pas de la jambe opposé vers l’avant.

Dans cette configuration, vous effectuez une rotation de la tête à l’opposé du bras. Ressentez l’étirement, vous pouvez même l’accentuer en penchant très légèrement le buste vers l’avant.

Pour effectuer un bon étirement, vous devrez respecter ces règles :

  • Pensez à bien respirer en continu ( Cycle respiratoire profond d’inspiration et d’expiration)
  • Ne jamais bloquer votre respiration lors de vos étirements
  • Faire vos étirements minimum 30 secondes
  • Les étirements se feront toujours de façon progressive. Afin que vos muscles puissent s’habituer à ce type de travail.

Muscles étirés : 

Muscle principal : Petit Pectoral

Muscle secondaire : grand Pectoral

Rôle du petit pectoral : 

Le muscle petit pectoral est un muscle abaisseur de l’épaule si le point fixe est au niveau des côtes. Si le point fixe est la scapula, il participe à l’inspiration comme un muscle accessoire en élevant les côtes.

Pathologies possibles :

C’est un muscle qui est beaucoup sollicité compte tenu de son implantation thoracique. Il est sujet à des tendinites et des bursites.