,

Sophrologie et perte de poids

Saviez-vous que la sophrologie traite le thème de la perte de poids ?

D’ailleurs, ce ne sont pas les sujets qui manquent dans les magazines et consorts. À l’heure actuelle, nous avons suffisamment d’articles dessus pour faire son propre avis.

La contrainte du poids est plus importante chez les femmes que chez les hommes. « Pour cause, 67 % des femmes ressentent le besoin de maigrir avant l’été. »

Généralement, les régimes alimentaires ne suffisent pas et sont voués à l’échec s’il n’y a pas un vrai travail de fond derrière ça. Notamment sur les émotions et la gestion du stress.

Les méthodes restrictions ne fonctionne pas à long terme, car les régimes sont source de frustration. Les émotions et le stress mal gérés nous amènent à mal manger…

Sophrologie et perte de poids, quelques axes de travail.

Apprendre à gérer son stress

femme qui gère le stress par le biais de la sophrologie

Tout d’abord, l’apprentissage de la relaxation est essentiel pour gérer apprendre à gérer le stress et éviter le grignotage ou pire encore les fringales.

 Elle se fait par des techniques de respiration abdominale et de détente corporelle pour apporter l’apaisement.

Une technique spécifique en sophrologie telle que la sophronisation de base des 5 systèmes vous permettra d’évacuer les tensions accumulées dans la journée. Un travail sur la région abdominale en contraction relâchement permet de prendre conscience de cette partie du corps concernée par la prise de poids.

Être à l'écoute de son corps.

personne à l'écoute de son corps par le biais de la sophrologie.

La sophrologie permet indéniablement d’apprendre à écouter notre corps. D’êre à l’écoute de la vie qui se vit en soi.

Cette écoute est indispensable pour repérer les sensations de faim et de satiété. 

Elle  permet de retrouver notre intuition alimentaire naturelle, et nous nourrir en fonction de ce qu’elle nous indique, ce qui est bon au goût en qualité et non en quantité.

C’est-un vrai travail de reconditionnement positif, qui vous empêchera de grignoter, manger sans avoir faim car c’est la meilleure façon de stocker de la graisse dans votre corps.

Travailler ses sens.

La sophrologie peut vous permettre de réapprendre à manger quand vous avez faim et d’arrêter de manger quand vous n’avez plus faim.  

Par le biais d’un développement de cette capacité intuitive de savoir, quel aliment est bon pour votre corps, à un moment donné.

Nous nous connectons alors au plaisir de manger.

Pour cela, l’’apprentissage du développement de votre odorat et goût sera effectué à travers des exercices avec nos sens. Il s’agit d’apprendre à sentir et à manger en conscience un aliment.  

Par exemple choisir un fruit, le humer (odorat), puis le goûter. Sentir sa consistance (toucher), sa saveur (goût), où les sensations sont-elles perçues dans la bouche. Peut-être certains aliments sont reliés à un souvenir et éveille des émotions

Être à l'écoute des sensations.

Puis lorsque nous avons fini de manger, être à l’écoute de nos sensations. Quand le corps atteint la quantité d’aliments dont il a besoin, les cellules envoient un signal au cerveau pour lui faire savoir qu’il n’est plus nécessaire de manger.  Au fur et à mesure de l’entrainement, cette perception deviendra de plus en plus nette. Cette écoute de l’organisme  active la sensation de satiété.  La sophrologie aide à la contacter  en portant son attention sur l’acte de manger.  Lorsque nous mangeons en dégustant, conscient du goût des aliments, nous mangeons moins.

Travail sur les émotions.

Le travail sur les émotions est indispensable pour mieux gérer la frustration ou la culpabilité si présentes dans la relation à la nourriture.  La prise de conscience des mécanismes telles que manger pour se réconforter, pour remplir un sentiment d’ennui ou de tristesse,  pour refouler une colère, aide à changer nos comportements.

Travailler sur le changement futur

Des techniques de visualisations  aideront  à anticiper et se préparer  aux changements du corps. Enfin, un travail sur nos valeurs pour comprendre le sens profond de ce choix est une bonne façon de l’ancrer dans la durée.

L’objectif pour perdre du poids est  l’intégration d’une bonne hygiène de vie.

La naturopathie propose des solutions naturelles complémentaires pour perdre du poids sans reprendre des kilos. Dans certaines situations il est  recommandé d’être suivi par un nutritionniste ou un diététicien. L’hypnose est aussi un excellent outil pour aider à la perte de poids

Voici quelques axes de travail qui peuvent vous aider. La sophrologie comme toute méthode de travail psycho-corporelle n’est pas une panacée et n’assure pas un résultat obligatoire. Cependant, elle a déjà fait ses preuves et elle mérite d’être essayé, qui sait, c’est peut-être cette méthode qui vous ira comme un gant 🙂 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.