Régime drastique, pourquoi ça ne marche pas ?

Le régime drastique est égal à une chute précipitée vers l’échec. Un échec qui n’est finalement pas hasardeux, car certaines règles doivent être respectées si vous souhaitez perdre du poids.

C’est ce que nous allons voir, ensembles ! 

Qu'est-ce qu'un régime drastique ou draconien ?

assiéte avec un pois vert représentant un régime drastique

Un régime drastique ou draconien est-une diminution très importante du nombre de calories que vous ingérez au quotidien.

Cette approche induit indéniablement une perte de poids, rapides, et bien souvent excessifs, voire extrême. 

S’alimenter de la sorte n’est pas sans conséquences et peut avoir de lourdes conséquences votre santé :

  • métabolisme lent,
  • Carences nutritionnelles ou encore troubles psychologiques.


Quelles sont les conséquences ?

Dans la normalité, lorsque vous mangez des aliments sans excès, votre organisme va puiser dans cette énergie (calories) pour son propre fonctionnement, c’est ce qu’on appelle le métabolisme de base.

La notion de dépense énergétique est une notion très importante. Elle groupe le métabolisme de base, ou énergie nécessaire pour la respiration et le bon fonctionnement des organes, et la dépense liée à l’activité physique quotidienne. 

Lorsque vous faite un régime drastique/draconien, l’apport en calories est mathématiquement très nettement diminué.

Assez rapidement, si vous prolongez votre régime dans la durée, votre organisme va perdre du poids de manière significative, car il n’a pas eu le temps de s’adapter à ce changement.

Mais cela ne peut perdurer, car votre organisme va enclencher un système de sécurité plus communément appelé système de défense pour se protéger.

Le corps va stocker les nutriments que vous ingérez de manière plus importante pour constituer des réserves et faire face à la pénurie de nourriture.

À la chaîne, l’organisme va naturellement s’économiser et diminuer sa dépense énergétique de base (ce qui n’est pas bon !). 

Au final, tout le métabolisme est ralenti et c’est le début des problèmes. 

L’organisme résiste et il faut un déficit calorique toujours plus grand pour parvenir à continuer à perdre du poids. 

Régime drastique et cercle vicieux.

panneau figurant le cercle vicieux d'un régime drastique.

Un régime drastique/draconien très pauvre en calories s’accompagne obligatoirement d’une restriction en macro-nutriments : lipides, Glucides et les protéines. 

À long terme, cette restriction alimentaire entraîne très des risques de carences nutritionnelles en macro et/ou micronutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments). 

Dans ce cas de figure, l’organisme ne fonctionne plus de manière optimale et il est surexposé à des risques de santé profonde, qui sont à prendre très au sérieux. Dans les cas extrêmes, on parle de dénutrition.

Reconnaître les carences.

fille avec une loupe qui symbolise la reconnaissance des carences nutritionnelle pendant un régime drastique.

Il va de soi que chaque cas soit différent, cependant, certains signaux doivent alarmer et peuvent suggérer une carence alimentaire.

D’autant s’ils surviennent dans le cadre d’une alimentation déséquilibrée ou d’un régime drastique. Voici les principaux : 

 
  • Grande fatigue 
  • Irritabilité 
  • Pâleur 
  • Essoufflement
  • Perte de cheveux 
  • Perte d’appétit 
  • Amaigrissement soudain 
  • Frilosité 
  • Constipation 
  • Maux de tête 
  • Peau terne et ongles cassants 

 

 

Un risque non négligeable.

Le risque non-négligeable des régimes drastiques et que dans certains cas et lorsque la restriction calorique dure dans le temps, cela peut donner lieu à des désordres psychologiques.

En un, le risque de développer des troubles du comportement alimentaire est important. Il est lié principalement à la dimension obsessionnelle que prend l’acte alimentaire dans un régime drastique. 

S’obliger à se privatiser de nourriture peut également entraîner des compulsions alimentaires et des fringales très difficiles à contrôler.

Souvent, les compulsions alimentaires donnent lieu à une grande culpabilité puis à une restriction de plus en plus sévère. Et ainsi de suite. 

Si, au départ, la perte de poids extrême est très gratifiante, puisque vous attenez vos objectifs rapidement, elle peut vite devenir une obsession.

Obsession qui devient très difficile de se défaire.

De nos jours, nous savons que de nombreux cas d’anorexie et de boulimie commencent avec un régime draconien qui aurait mal tourné. 

Pourquoi la prise de poids revient aussi vite quand vous faites un régime drastique ?

Comme dit précédemment, un régime drastique conduit l’organisme à économiser son énergie et à stocker plus.

Il faut aussi ajouter à cela le risque de compulsions alimentaires. Ces éléments expliquent pourquoi environ 95 % des régimes restrictifs conduisent à des reprises de poids dans l’année suivante l’arrêt du régime.

Attention, la reprise de poids est souvent plus importante que le poids perdu durant le régime, c’est ce qui explique le fameux effet yo-yo bien connu par de nombreuses personnes à travers le monde. 

De plus, un régime draconien est souvent abandonné assez rapidement.

Une fois passé l’enthousiasme de la perte de poids rapide, il est nécessaire de se rendre à l’évidence : ce type d’alimentation est difficilement compatible avec une vie sociale normale et épanouie.

En effet, le restaurant, les réunions entre amis et le plaisir de manger sont souvent complètement oubliés au profit d’une alimentation millimétrée. 

Inscrivez vous à ma Newsletter pour ne rien rater.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.