Rowing Inversé

Technique de l’exercice : 

C’est le mouvement miroir des pompes, dans la même position le corps allongé à l’horizontale au lieu de pousser, vous allez tirer. Prendre la barre ( mi-hauteur), mains plus larges que la largeur de vos épaules afin de pouvoir former une flexion de coude à 90°. La barre sure trouvera en aplomb de vos pectoraux. Gainez en contractant vos abdos et fessiers, sortez la poitrine en resserrant vos omoplates ( rétraction des épaules). Tirer pour amener vos pectoraux au niveau de la barre. Revenez lentement sur la phase de retour.

Muscles sollicités :

  • Principaux : grand Dorsal ( prise serre-moyenne), Trapèzes ( prise écartée)
  • Secondaires : Muscles de la chaine postérieure, abdominaux

Intérêt du Rowing inversé : 

Vous permettre de gagner suffisamment de force pour vous aider à faire des tractions, si vous n’arrivez pas en faire au préalable. Il vous permettra également de renforcer votre gainage.

Variantes du Rowing inversé : 

Vous pourrez jouer sur plusieurs paramètres… Tout d’abord au niveau de l’intensité, plus votre buste se trouvera à l horizontal, plus l’intensité, l’effort s’en ressentira. Plus votre buste tendra à aller vers la vertical et plus vous irez vers le plus facile. Adaptez votre position par rapport à votre niveau de pratique.

Vous pouvez aussi privilégier un travail plus ciblé sur le grand dorsal ou les trapèzes. Cela dépendra de l’écart de vos mains. En prise serrée, moyenne, vous allez privilégier le travail au niveau de vos dorsaux, en fin de mouvement le bas des pectoraux sera en contact avec la barre.

Vous avez également la possibilité d’utiliser un banc pour augmenter la difficulté.

Danger/contre-indication :

Pensez à rester bien gainé, contracté au niveau des abdos des fessiers et surtout à maintenir un dos droit tout le long de l’exercice sous peine de vous blesser au niveau du dos. Contre indiqué si vous avez des problèmes au niveau de vos épaules.