, , ,

Les morphotypes en musculation

les-trois-morphotypes-770x515

Ah, les morphotypes, c’est un  sujet qui  fait couler beaucoup d’encres. Mise en avant par William Sheldon a répertorié trois différents morphotypes.

Découvrez leurs caractéristiques. Faut-il s’y référer, peuvent-ils nous donner des repaires objectifs dans notre démarche d’acquérir un meilleur physique ? Scientifiquement prouvé ou pas ?  

Dans cet article, je vais tâcher de vous éclairer ! 

Les différents morphotypes.

Les ectomorphes.

dessin d'un homme mince ( ectomorphe)

Ils se démarquent par une faible masse musculaire. Ils disposent d’une ossature assez mince avec des chevilles et des poignets fins. Leurs articulations paraissent fragiles. L’étroitesse de leur bassin et de leurs épaules leur confère un physique frêle. Leur visage triangulaire contraste généralement avec leur tronc rectangulaire. Ils présentent des membres assez longs et sont souvent très dynamiques. Ne vous méprenez pas sur leur forme chétive ! Ils ont un appétit d’ogre. Leur apparence fine s’explique par leur métabolisme très actif. Leur corps absorbe une importante quantité de calories, y compris au repos. Alors cela vous rappel t’il quelqu’un ? je suis certain que oui ! 

Les avantages et les inconvénients de la morphologie ectomorphe :

  • Cette anatomie favorise une perte rapide des graisses. Leur organisme empêche la constitution des tissus adipeux. Les individus de cette catégorie apparaissent souvent chétifs même s’ils mangent suffisamment gras.
  • Avec une telle morphologie, vous ne risquez pas de prendre vite du poids. Vous gardez la ligne en permanence. Les femmes n’ont pas besoin de jeûner pour afficher un physique de mannequin. Quant aux hommes, ils présentent un corps sec et très esthétique lorsqu’ils réussissent à renforcer leurs muscles.
  • Avec une telle anatomie, votre poids reste assez modeste. Cela vous permet de pratiquer les sports d’endurance.

Toutefois, le profil ectomorphe présente aussi quelques limites.

La prise de masse est relativement difficile dû au métabolisme élevé, cela nécessite de manger beaucoup de calories et d’adopter un principe de collations.

Les individus de cette morphologie disposent souvent de membres très longs. Cela ne favorise pas certains exercices d’entraînement comme le squat, le développé couché ou militaire, etc. Néanmoins, ils peuvent prendre du muscle mais cela exige une bonne dose de détermination et de la ténacité. Leurs articulations fragiles empêchent généralement une récupération rapide au début. 

Les mésomorphes.

Un morphotype athlétique

Les personnes de cette catégorie affichent un visage carré et de larges épaules. Leur buste en forme V s’adapte parfaitement à leurs membres plus ou moins longs. Naturellement musclées et énergétiques, les mésomorphes impressionnent par leur physique athlétique. Ils présentent une ossature robuste avec d’épaisses articulations, peuvent facilement prendre du poids et retrouvent aussi aisément une bonne ligne avec une alimentation saine. Le mésomorphe apparaît comme la meilleure morphologie puisqu’il cumule les avantages de tous les autres morphotypes. Les individus de cette catégorie peuvent donc moduler leur poids à leur convenance.

Les avantages et les inconvénients de la morphologie mésomorphe.

  • Leurs articulations solides et leur ossature large leur permettent de soulever des charges importantes sans risque de blessure. Ils se montrent également particulièrement endurants. Ils peuvent s’entraîner durant des heures et à une fréquence régulière. Leur corps récupère assez rapidement.
  • Le mésomorphe prend facilement de la masse et maigrit aussi aisément en modulant leur alimentation. Cela leur confère un physique de bodybuilder.
  • Sur cette morphologie la prise de masse musculaire peut être impressionnante.
  • Sur le plan nutritionnel, pas de restriction particulière si ce n’est la limitation des glucides le soir pour empêcher un stockage de tissus adipeux.
  • Naturellement musclé, un mésomorphe doit régulièrement s’entraîner pour rester souple et agile.

Les endomorphes

Personne affichant un profil gras , rond

Un morphotype épais, des membres courts

Les personnes endo affichent des épaules resserrées et retombantes ainsi que des membres assez courts. Leur visage rond accentue leur physique enrobé. Les endomorphes prennent facilement du poids et doivent donc surveiller leur alimentation pour éviter de prendre trop de poids, même lorsqu’ils mangent raisonnablement. Leur corps assimile aisément tous les repas. Par contre, leur organisme peine à éliminer les excédents de graisse. Cela favorise une constitution rapide des tissus adipeux.

Les endomorphes doivent donc veiller à rééquilibrer leur alimentation pour conserver la ligne. Fort heureusement, ils peuvent enchaîner les séances d’entraînement pour évacuer les surplus caloriques. Les exercices de type cardio permettent également de limiter toute prise de poids trop importante en augmentant l’activité métabolique

Les avantages et les inconvénients de la morphologie endomorphe.

  • Avec une hygiène de vie idéale, ils impressionnent par leur apparence musclée et massive.
  • Leur métabolisme lent les contraint à suivre une alimentation contrôlée.
  • Ils peuvent facilement stocker des graisses.

Croyances et morphotypes.

Les morphotypes divisent à juste titre. A l’heure actuelle, deux tendances se distinguent :

– Les personnes qui contestent ces caractéristiques physique.

– Les personnes qui admettent la division de ces caractéristiques physiques en trois groupes dominants ; Les ectomorphes, les endomorphes et les mésomorphes.

 

interrogation

Divergences

Morphotypes non

La première catégorie n’accepte pas l’idée d’une classification des individus en sous-groupes et soutient que nous pouvons tous atteindre les sommets des physiques de compétiteurs ( le plus souvent dopés).

De plus, La catégorisation simpliste en trois tendances,  ne permet pas il est vrai, à chacun de s’y retrouver.

Ce type de classification souffre, à mon sens, par son déterminisme et pourrait décourager plus d’un individu à vouloir changer son physique, 

Enfin, il y a un déterminisme certain, qui n’encourage pas au dépassement de soi.

Mais que dit la science sur les morphotypes ?

Les observations de William Sheldon, psychologue dans les années 1940 et observateur du physique humain ont semblés  logique et les d’autres  observations ont  confirmés  l’existence de personnes avec des caractéristiques différente « naturellement ».

Cette notion naturelle peut être définie par la génétique. la prédisposition de certains à fabriquer du muscle plus facilement, ou d’autres au contraire auront beaucoup de mal à prendre du poids du fait d’un métabolisme rapide.

La notion d’inné (génétique) et d’acquis (environnement) rentre donc en opposition.

morphotypes
innée et acquis

La vérité est surement située entre l’inné et l’acquis, certains facteurs génétiques facilitent ou au contraire rendent difficiles des progressions en musculation.

Il est par contre possible de lutter contre ces prédispositions génétiques par l’alimentation, l’activité physique ou plus largement l’environnement qui nous entoure.

De nos jours la science a remis en cause cette classification en démontrant que les gènes d’un humain pouvaient évoluer au cours de son existence.

Néanmoins, le travail du psychologue américain peut vous aider à aborder le fonctionnement du corps humain dans ses grandes lignes, afin de mieux connaître votre corps.

Conclusion.

On  peut conclure en affirmant que le bagage génétique ne déterminera en aucun cas complètement votre physique. 

Certains devront fournir plus d’efforts que d’autres effectivement ainsi est faite la nature ( mais ça nous le savons ).

 Nous ne sommes pas tous égaux physiquement, mentalement…Mais ces différences ne peuvent et ne doivent pas servir de prétextes ou d’excuses pour ne pas atteindre se dépasser.

Besoin d'aide ?

Fort d’une expériences dans le coaching sportif et la préparation physique de plus de 10 ans, je suis là pour vous aider à atteindre vos objectifs. 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.