Les glucides, amis ou ennemis ? Et pourquoi ?

échantillons de sucre présenté sur une table.

Notre relation avec les glucides est ambivalente, d’un côté, ils nous procurent des moments d’expérience gustative extraordinaire, irremplaçable et nous amènent vers une certaine dépendance plus ou moins maîtrise. 

D’un autre côté, ils peuvent avoir des effets néfastes non-négligeables sur notre santé, tel un renard sa malice nous trompe. Notre candeur est également responsable de la chute précipitée de notre santé à cause de leur effet néfaste.  

Dans cet article, nous allons déblayer le vrai du faux et voir est son impact, positif ou négatif, sur notre organisme. 

Glucides, sucres, qui est quoi ?

compositions de différents sucres

Basiquement un glucide est une classe de composés organiques.

Il existe deux types de glucides : les glucides simples et les glucides complexes. 

Je suppose que vous en avez déjà entendu parlé au moins une fois.

D’ailleurs, ils se dit plein de chose en ce qui concerne leur fonctionnement, tout et son contraire. C’est un débat sans fin.

Dans les glucides simples, il y a le glucose, le fructose et le galactose qui peuvent former du saccharose (= sucre de table), du lactose (bien connu chez certains pour leur intolérance) ou du maltose. 

Généralement, on dit de ce type de famille que les glucides simples ont un taux de glycémie très élevé. 

Pour ce qui concerne les glucides complexes, ils comprennent l’amidon, le glycogène ainsi que les fibres.

Caractéristique des glucides.

personne regardant un objet avec sa loupe

Caractéristiques des glucides :

  • Substrats énergétiques préférés des cellules
  • On distingue les glucides simples et les glucides complexes
  • Stockés dans l’organisme sous forme de glycogène
  • Se trouvent majoritairement dans les produits sucrés, les féculents et les fruits
  • Un excès de glucides peut entraîner l’hyperinsulinisme et le diabète de type 2 à long terme

Les bienfaits des glucides.

Un rôle énergétique.

Comme précité, plus haut, le principal rôle des glucides est de fournir de l’énergie aux cellules du corps humain 

(1 g de glucides fournit 4 calories).

Lorsque nous les mangeons, un processus métabolique se met en place pour que les sucres se transforment plus ou moins rapidement en glucose, qui est le carburant de certaines cellules du corps.

C’est le cas des cellules du cerveau.

Notez que le glucose est le carburant exclusif du cerveau, qui en a besoin d’environ 140 g par jour.

N’avez-vous pas constater qu’après-avoir longuement sollicité vos capacités cognitives (cerveau),vous jetez votre dévolu sur quelques choses de sucré ? 

Généralement des sucres rapides ! 

lapin de duracell

Aide à réguler l'appétit

Les glucides complexes, et surtout les fibres, jouent un rôle non-négligeable dans la régulation de l’appétit.

Ils permettent d’arriver plus rapidement à satiété et d’être rassasié plus durablement. Ils sont donc indispensables à l’équilibre alimentaire.

Un effet sur votre glycémie.

Sans exception, tous les glucides ont un pouvoir hyperglycémiant propre, celui du glucose étant un des plus élevés.

Les sucres simples, plus rapidement assimilés permettent donc d’élever rapidement la glycémie et de re sucrer l’organisme. 

Cette caractéristique est particulièrement appréciée et utilisée chez le sportif de haut niveau ou encore chez le diabétique en cas d’hypoglycémie.

Cependant attention l’hyperglycémie n’est pas toujours une bonne chose. 

Jauge de glycémie
Femme qui dort

Favorise le sommeil

L’assimilation des glucides induit une élévation de la disponibilité du tryptophane dans l’organisme. 

Le tryptophane est un acide aminé précurseur, entre autres, de la sérotonine et de la mélatonine. Ces deux substances agissent favorablement sur l’endormissement.

Permet de constituer les stocks d'énergie de vos muscles et votre foie.

Le glucose est soit utilisé immédiatement par l’organisme, car ce dernier a constamment besoin d’énergie, soit stocké sous forme de glycogène dans le foie et dans les muscles pour une utilisation ultérieure. Voilà pourquoi les sportifs, avant une compétition, cherchent à augmenter leurs réserves de glycogène en mangeant des aliments riches en glucides.

centre de stockage

Quelle est la différence
entre les glucides et les sucres ?

La question se pose, car pour le commun des mortels, les deux ne font qu’un et pourtant.

Si l’on rentre dans les détails, un sucre simple est le plus petit maillon de la famille des glucides.

Les méfaits des glucides.

représentation de différent sucre.

Bien entendu, ça se serait si l’absorption des glucides n’avait que du bon.

De toute façon, il faut constamment se dire que le corps et son fonctionnement est régis sous le principe d’homéostasie

Un déséquilibre et c’est toute la mécanique qui commence à se mettre à grincer. 

Prise de poids.

L’obésité augmente dans le monde entier, et le sucre ajouté, en particulier celui des boissons sucrées, serait l’un des principaux responsables de cette hausse.

Les boissons sucrées comme les sodas, les jus de commerce et les thés sucrés contiennent du fructose.

En comparaison au glucose, le principal type de sucre que l’on trouve dans les féculents, la consommation du fructose augmente la sensation de la faim et le désir de manger.

En excès, elle peut entraîner une résistance à la leptine, l’hormone qui régule la faim.

Les recherches ont systématiquement montré que les personnes qui boivent des boissons sucrées, telles que les sodas et les jus de commerce, ont plus de chance d’être en surpoids par rapport aux personnes qui n’en consomment pas.

Ces personnes sont aussi plus susceptibles de développer de la graisse viscérale qui est associée à des affections comme le diabète et les maladies cardiaques.

personne se touchant la poitrine

Risque de maladie cardiaque.

De nombreuses recherches ont démontré que les régimes à haute teneur en sucre peuvent être une cause directe des maladies cardiaques, en entrainant plusieurs facteurs à risque de ces dernières comme l’obésité, la pression artérielle et des niveaux élevés de triglycérides et de sucre dans le sang.

La consommation excessive de sucre, en particulier des boissons sucrées, a été également associée à l’athérosclérose, une maladie qui entraine la perte d’élasticité des artères due à la sclérose.

Le diabète peut être causé par de nombreux facteurs, mais il existe un lien évident entre la consommation excessive de sucre et le risque de diabète.

L’obésité, souvent causée par une consommation excessive de sucre, est considérée comme le facteur de risque le plus important pour le diabète.

En outre, une consommation prolongée de sucre entraîne la résistance à l’insuline, l’hormone qui régule la glycémie.

Cette condition provoque une augmentation de la glycémie et augmente fortement le risque de diabète.

Le risque de développer le diabète augmente de 1,1% pour chaque 150 calories de sucre consommé par jour.

D’autres études ont également montré que les personnes qui consomment des boissons sucrées, y compris les jus de fruits, sont plus susceptibles de développer cette maladie 

dessin d'un type de cancer.

Risque de cancer.

La surconsommation de sucre peut augmenter le risque de développer certains cancers.

En tout premier lieu car l’obésité augmente le risque de cancer.

L’augmentation d’inflammation dans le corps du à une forte consommation en sucre peut également provoquer la résistance à l’insuline, deux facteurs qui augmentent le.

 

L'acné

Lorsque votre alimentation est riche en glucides raffinés, y compris les aliments sucrés et les boissons, a été associée à un risque plus élevé de développer l’acné.

Plus les aliments sont sucrés, plus ils font augmenter rapidement les taux de sucre et d’insuline dans le sang, entraînant ainsi une augmentation de la sécrétion d’androgènes, de la production d’huile et de l’inflammation.

Des facteurs qui jouent tous un rôle dans l’apparition et le développement de l’acné.

visage présentant des boutons d'acné

Comme vous l’aurez compris, les glucides ne sont pas à diaboliser. À la question, sont-ils nos amis ou ennemis ?
La réponse est :  » Les deux à la fois « .

Ce que nous pouvons faire dans l’idéal, c’est de reconnaître les bonnes et mauvaises sources de glucides.

Cela ne veut pas dire pour autant, qu’il faut mettre de côté tel ou untel, mais juste savoir les utiliser à bon escient et dans des quantités adéquates, selon vos besoins énergétiques, vos envies, etc.

La surconsommation de glucides va inévitablement dans le temps causer des problèmes de santé, de multiples façon comme vous avez pu lire.

C’est à vous et vous seul de prendre en main cet aspect-là !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.